Les Caves Coopératives se challengent sur le numérique

Après les concours sur le thème de l’ « installation du jeune vigneron » en 2015, l’ « Oenotourisme » en 2016 et le « développement durable » en 2017, les Vignerons Coopérateurs de France (CVF) organisent la quatrième édition cette année sur le thème du « numérique ».
Jusqu’au 15 mai 2019, les caves coopératives peuvent s’inscrire auprès des Fédérations régionales et départementales pour concourir dans quatre catégories :
le numérique au service de la relation vignoble – coopérative, le numérique au service de la relation coopérative – clients et le numérique au service de la relation adhérents – coopérative.
Un prix spécial sera décerné pour récompenser une vidéo courte sur la vie d’un ou plusieurs coopérateurs  » mettant en exergue ce que ce modèle d’entreprise leur apporte de positif au quotidien (tant d’un point de vue
professionnel que personnel) ».

La Confédération des coopératives vinicoles de France compte 606 caves, 80 000 adhérents qui représentent 38% des AOP.

Facebook développerait une crypto-monnaie

Facebook et Telegram espèrent réussir là où Bitcoin a échoué

Selon le le New York Times, Facebook et sa messagerie WhatsApp (rachetée par le groupe en 2014), pourrait lancer une nouvelle crypto-monnaie d’ici quelques mois afin de permettre aux utilisateurs de transférer de l’argent partout dans le monde à leurs contacts via leur système de messagerie.
D’autres messageries travaillent sur ce même projet dans le monde, Telegram, Signal et également en Corée du Sud et au Japon.
Tous les nouveaux projets visent un marché qui a déjà fait ses preuves auprès des consommateurs. Venmo a connu un immense succès aux États-Unis en facilitant l’envoi de paiements par téléphone. Et en Chine, de nombreux consommateurs utilisent le système de paiement qui fonctionne dans le très populaire système de messagerie WeChat.
Toutefois le New York Times rappellent que ces entreprises de messagerie vont probablement faire face à de nombreux obstacles réglementaires et technologiques qui ont déjà empêché le Bitcoin de se généraliser. C’est pourquoi, selon le groupe Bloomberg, Facebook développerait une monnaie numérique stable, indexée sur le dollar américain afin de minimiser la volatilité.
Le projet de crypto-monnaie de Facebook, dirigé par un ancien président de PayPal, David Marcus, a débuté l’année dernière après que Telegram ait réuni 1,7 milliard de dollars pour financer son projet de crypto-monnaie.

Facebook étudie différentes manières d’utiliser la blockchain, la technologie introduite par Bitcoin, qui permet de conserver des enregistrements partagés des transactions financières sur plusieurs ordinateurs, plutôt que de compter sur un seul acteur central comme PayPal ou Visa.

Facebook, qui compte 2,5 milliards d’utilisateurs dans le monde, serait le premier géant du Web à lancer un tel projet.

ProWein 2019, le rendez-vous des professionnels des vins et spiritueux

Salon ProWein Düsseldorf

La 25è édition du salon réservé aux professionnels des vins et spiritueux se tiendra du 17 au 19 mars à Düsseldorf.
Plus important salon mondial des vins et spiritueux, ProWein est le rendez-vous incontournable des professionnels de la production, du commerce de gros et de détail, de la restauration et de l’hôtellerie.
Pendant trois jours près de 7000 exposants venus de 60 pays présenteront leurs produits.
Bières artisanales, création de cocktails, Champagne Lounge, édition limitée d’une liqueur aux herbes traditionnelle de Düsseldorf, le salon va célébrer comme il se doit ses 25 ans d’existence.

Plus d’informations sur le site Prowein

La santé numérique : obstacles et nécessité d’une révolution

Le cabinet d’avocats international Simmons & Simmons a mené une enquête mondiale pour mieux comprendre comment la santé numérique façonnera l’avenir des collaborations et des investissements dans les soins de santé. Au quatrième trimestre 2018, l’entreprise a interrogé 441 décideurs et investisseurs du Royaume-Uni, d’Europe de l’Ouest, d’Amérique du Nord, du Moyen-Orient et de la région Asie-Pacifique. Les personnes interrogées travaillent dans les domaines de technologies  et Telecom  l’industrie de la santé ou investissent activement dans le secteur.

La convergence de la technologie numérique et des soins de santé – la santé numérique – est devenue un facteur clé de changement pour les systèmes de santé à l’échelle mondiale avec l’adoption massive des technologies numériques devant révolutionner les soins de santé et le bien-être des patients. Tous les acteurs doivent tirer les leçons des erreurs commises dans d’autres secteurs.

Répondre à l’impératif de santé numérique
64% des personnes interrogées ont déclaré que la santé numérique était une priorité stratégique (y compris plus de la moitié des investisseurs interrogés), et 63% prévoient d’ investir davantage dans l’avenir.

Le pouvoir des collaborations entre entreprises
Les collaborations (partenariats, consortium, co-entreprises) sont considérées comme essentielles pour saisir les opportunités en matière de santé numérique, mais comme le rapport l’indique, seules 34% des collaborations atteignent leurs objectifs. Il est donc clair que ces partenariats ne sont pas toujours couronnés de succès. Les recherches du cabinet montrent que les organisations luttent non seulement pour trouver les bons partenaires, mais également pour nouer des relations fructueuses.

Saisir les opportunités numériques
L’étude montre que les chefs d’entreprise explorent diverses options pour saisir les opportunités créées par la santé numérique. Nombre d’entre eux réfléchissent également à la manière d’améliorer les capacités internes, que ce soit en attirant des profils experts ou en modifiant la politique ou la culture de l’entreprise.

Alors que de nombreux éléments contribuent à garantir que les entreprises sont prêtes à faire face à la révolution numérique, le rapport de Simmons & Simmons met en exergue, avant tout, les principaux défis à relever pour réussir investissements et collaborations. Les conclusions de l’enquête montrent que la réussite des collaborations dépendra de la compréhension et de l’anticipation des enjeux et problèmes liés à la réglementation, la protection des données et la cybersécurité, la propriété intellectuelle, les problématiques culturelles, de structure et de gouvernance.

Source :  Simmons & Simmons

2019 : week-ends, grands ponts et jours fériés

L’article L. 3133-1 du Code du travail prévoit une liste de onze fêtes légales désignées comme des jours fériés. A noter que le 1er mai, date de la Fête du Travail est le seul jour, en théorie, à être chômé et payé obligatoirement.

En 2019, excepté le 14 juillet qui tombe un dimanche, les dix autres jours fériés offrent la possibilité de longs week-ends.

Quatre week-ends de trois jours, deux week-ends de quatre jours, 2019 permet à ceux qui ne travaillent pas le week-end de profiter de plusieurs jours consécutifs de repos.

– lundi 22 avril : Lundi de Pâques

– mercredi 1er mai : Fête du Travail

– mercredi 8 mai : Armistice 1945

– jeudi 30 mai : Ascension

– lundi 10 juin : Lundi de Pentecôte

– dimanche 14 juillet : Fête nationale

– jeudi 15 août : Assomption

– vendredi 1er novembre : Toussaint

– lundi 11 novembre : Armistice 1918

– mercredi 25 décembre : Noël

37ème édition du Congrès RH

Le rendez-vous annuel des professionnels RH pour échanger et réfléchir à des problématiques liées au secteur en présence d’experts reconnus qui partagent leur stratégie Rh mise en oeuvre dans leur entreprise respective.

La 37ème édition du Congrès RH se tiendra les 3 et 4 avril 2019 au Pré Catelan à Paris 16